Partagez | .
 

 Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Ven 19 Jan 2018 - 11:43
Étant l'heure du couvre-feu pour Thomas, il n'était plus utile à la jeune tamer et son digimon de rester devant l'orphelinat. Ondine étant déjà partie chez elle, Ran décida de faire pareil et de reprendre le chemin de son petit appartement. Certes il s'agissait plus d'une espèce de kot qu'autre chose, cependant il était un peu plus fourni qu'une unique pièce servant de salon et de chambre à la fois. La jeune fille ne partageait pas sa salle de bain avec d'autres locataire et avait sa propre salle d'eau, du moins lorsque Guilmon n'avait pas décidé de la prendre d'assaut. Une chose est sûre, c'était que la journée avait été riche en glanage d'informations et maintenant il fallait pour Ran prendre la décision de se rendre dans le monde digital d'où venait son partenaire. D'après ce qu'elle avait appris aujourd'hui, il y avait également des Royal Knight disséminés dans ce monde et aller leur quémander des informations était urgent. Entrant dans son habitation, Ran salua la consierge qui passait le balai devant sa porte et monta au premier. Prenant ses clés dans son sac, la demoiselle se rendit compte que son digimon n'avait pas pipé un seul mot depuis leur départ de l'orphelinat, probablement est-ce qu'il réfléchissait encore à ce qui avait dit sur les conditions à remplir pour redevenir Dukemon. Il fallait dire que tant qu'ils ne savaient pas quel genre de lien il fallait entre eux pour le faire digivolver, il allait encore devoir se promener sous forme de dinosaure rouge encore longtemps…

« - Dis Ran. Fit-il néanmoins au bout d'un moment alors que les deux protagonistes venaient d'entrer dans l'appartement. Tu comptes aller dans le digimonde ?
- Cela me semble évident, non ? Répondis l'intéressée en haussant les épaules, tout en lançant les clés sur une petite armoire à côté de la porte. Ils ont dit que l'on devait s'y rendre pour essayer de te digivolver…
- Il ont dit qu'il nous fallait un lien, mais je ne sais pas de quel genre… continua Guilmon en baissant la tête d'un air contrarié. Cela m'énerve de ne pas le savoir. On est pourtant déjà très soudés non ?
- Possible mais si rien ne se passe, c'est que ce n'est pas assez.
- Comment faire alors pour que cela soit le cas ?Je veux dire, en ayant été puni par Yggdrasil, il m'a condamné à être ton serviteur non ?
- Oh, je ne sais pas… répondis Ran en regardant son digimon d'un air désolé, Je n'ai pas besoin d'un serviteur… Si il t'a lié a moi autant que l'on soit amis, c'est plus amusant que d'avoir quelqu'un qui t'obéis… Enfin… Je trouve.
- … »

Avoir un chien-chien n'intéressait aucunement la jeune fille. A vrai dire, à présent que Ran avait parlé avec Ondine et Thomas, elle s'était dit que les digimons ne devaient pas être ce genre d'individus pour un humain. Non… Si ils étaient supposés être partenaires ils devaient partager une amitié. Alors que la jeune fille venait de préparer à manger, un son bien connu et devenu bien vite irritant depuis quelques heures se fit de nouveau entendre dans le fond de sa poche. Guilmon releva la tête d'un coup, ses naseaux laissant échapper des volutes de fumée. Il n'aimait pas trop ce genre de bruit et il su bien vite que quelque chose se tramait dans le coin.

« - Cela ne s'arrêtera jamais ? Gémit Ran en prenant son manteau sur l'une des chaises de l'entrée. Allez, allons-y ! »

A croire qu'il ne fallait plus être quelqu'un différent des autres pour avoir la chance d'être un Elu… Le duo sortit donc de l'immeuble à la recherche de la source qui faisait biper encore le digivice de la jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Ven 19 Jan 2018 - 18:31
Après avoir lâché un énième éternuement à s'en rompre les poumons Edo, suivi de près par Strabimon, s'arrêta aux croisement de deux rues. Le duo faisait peine à voir, et pour cause, une chose en entrainant une autre leur rencontre avec Seadramon s'était soldée par un plongeon de l'humain dans le lac et son ami l'y avait suivi pour lui porter secours. Ils en étaient remontés au bord de l'asphyxie, trempés et, étrangement, le lac avait laissé place à une plage du monde humain. Seulement voilà, la ville qui jouxtait la plage leur était aussi inconnue que tous les paysages du digimonde et ils avaient fini par déambuler à l'aveuglette dans les rues. Strabimon avait suscité de l'attention mais les réactions moqueuses laissaient à penser qu'il avait été pris pour un excentrique costumé, ce dont il ne se formalisait pas vu leur situation. En revanche il s'inquiétait un peu pour son compagnon qui avait été séché par le vent et grelottait de tous ses membres.
Edo ferma les yeux, il aurait aimé pouvoir "sentir" le chemin à prendre, mais tout ce qu'il sentait c'était la crève qu'il avait choppé, il ne pouvait même pas sentir la moindre odeur de nourriture qui devait pourtant remplir l'air dans ce quartier résidentiel à cette heure-ci. Résigné il huma l'air d'une comptine, attribuant chaque note à une rue, et rouvrit les yeux lorsqu'il eut fini. La rue ressemblait à toutes les autres mais la méthode savante qu'il avait utilisé ne pouvait pas se tromper pour la vingt-troisième fois d'affilé n'est-ce pas ? Ils se remit donc en marche, suivi par son ami.

"Ça fait des heures qu'on marche dans cette ville, il va bientôt faire nuit et tu es au bout du rouleau, tu pourrais au moins me dire ce qu'on cherche ? S'enquit le loup.

La première tentative de réponse de l'humain ressembla au grincement d'un tourne disque massacrant un vinyle accompagné par la musique dégénérée qui en résultait. Puis il s'éclaircit la gorge et parvint à formuler une réponse. Où que ce soit qu'on puisse dormir à l'abri des intempéries, un bâtiment abandonné, un local mal fermé, même un buisson à côté de toilettes portatives ferait l'affaire.

Ou un moyen de retourner dans mon monde ? Risqua le digimon.

Un court silence accueillit la proposition. Ou ça oui, mais c'est pas gagné pour ce soir."

Exaspéré par ces mornes options le loup soupira et observa les alentours à la place de son ami qui puisait dans ses réserves d'énergie pour continuer à avancer. Il se surprit même à espérer que, tout comme il y avait des humains dans le digimonde, il y aurait des Digimons dans ce monde, et qu'ils pourraient les aider. Mais c'était probablement peine perdue et il ne pourrait pas se sentir en sécurité en présence d'un semblable contrairement à de faibles humains.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Sam 20 Jan 2018 - 12:13
Suivant le bruit que produisait le digivice de la jeune fille, le duo prit donc le chemin que ce dernier indiquait. Visiblement un digimon se trouvait non loin d'eux et Ran se dit qu'ils allaient vite découvrir ce qu'ils étaient en train de chercher. Dans la rue, elle slalomait entre les passants, tandis que son partenaire la suivait. Il attirait pas mal de regard de regards sur lui mais c'était le dernier soucis actuellement dans leurs esprits. Alors qu'ils tournaient l'angle de la rue où la jeune humaine avait son domicile, la source qui faisait sonner son divice étant maintenant en vue. Comment elle su que ce qu'elle recherchait était devant elle ? Et bien c'était simple comme bonjour. Au vu de l'heure avançée de cette journée, les rues résidentielles n'étaient pas si remplie que cela. Il y avait bien des gens, mais c'était tellement rare que des détails anodins style ce mec grelottant de froid accompagné de ce qui s'apparentait à un loup déambulait dans leur direction. En jetant un rapide coup d'oeil sur l'écran de son gadget, Ran su directement que c'était ces derniers qui étaient la cause du bruit irritant au possible de ce dernier. Si une personne normale se serait mit en garde comme l'avait fait Guilmon en commençant à grogner en voyant un humain accompagné d'un digimon, la jeune fille, elle, s'était précipitée vers le nouveau duo.

« - Mais Ran, qu'est-ce que tu fous ?! S'exclama Guilmon en voyant sa camarade courir vers l'étrange duo en face. Ce sont peut-être des ennemis… ! »

Il n'obtient cependant aucunes réponses de la part de la demoiselle qui s'était arrêtée devant le garçon et avait prit la parole pour s'adresser à lui.

« - Mon dieu.. ! Fis-t-elle en se débarrassant de sa cape rouge pour la mettre sur les épaules du gars qui semblait frigorifié pour tenter de le réchauffer. Est-ce que ça va ? T'as l'air d'être tombé dans une rivière ou quoi, que s'est-il bien pu passer ? Tu sais encore marcher ? Il va falloir que tu changes tes habits sinon tu vas tomber malade… »

Le dinosaure rouge soupira d'un air blasé alors qu'il rejoignait son amie. Cette dernière ne changera donc jamais, ce mec avait beau être dans un état déplorable il était quant même accompagné d'un digimon et pouvait être dangereux mais Ran s'occupait de savoir si l'autre allait bien… La demoiselle se rendit cependant compte qu'un être étrange accompagnait l'humain et que ce dernier semblait lui aussi trempé jusqu'au os.

« - Oh ! Dit-elle en posant son regard sur le loup digital. Tu as un digimon, alors ?
- C'est seulement maintenant que tu t'en rends compte ? Répondit Guilmon en soupirant, sa patte griffue se mettant sur la tête d'un air blasé. Franchement, t'es vraiment insouciante...
- Ne vous occupez pas de mon partenaire, il est un peu ronchon mais sinon il est sympathique. Explique la jeune fille après avoir donné un coup de coude à l'autre monstre digital qui était supposé être son partenaire. Je me nomme Ran, et lui c'est Guilmon. Et vous ? »

Elle engage la conversation à deux inconnus qui pouvaient faire semblant d'avoir besoin d'aide comme si de rien n'était… Décidément, cette humain était vraiment insouciante ou alors c'était Guilmon qui était un peu trop paranoïaque.

« - Oh mais il vaudrait mieux que vous veniez chez moi pour mettre des vêtements secs ! Fit la demoiselle au bout de quelques secondes. J'habite dans la rue d'à côté, vous voulez venir le temps de vour réchauffer ? »

… Qu'est-ce que Guilmon pensait de sa partenaire, déjà ? Incorrigible. Dès que quelqu'un était dans un état déplorable il fallait toujours que Ran l'aide sans se poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Sam 20 Jan 2018 - 20:41
Le jeune homme fut pris au dépourvu, un instant il se concentrait sur le simple fait d'aligner un pas devant l'autre et l'instant d'après quelqu'un était apparu de nul part devant eux. Ou peut-être qu'il ne s'était pas aperçu de son approche, ça pouvait arriver quand le cerveau décidait de faire des claquettes dans la boîte crânienne. Pendant qu'il réprimait un éternuement et se frottait les yeux pour mieux voir la personne il sentit quelque chose de doux et moins froid que le vent se poser sur ses épaules. Strabimon fit un pas en avant et leva le bras pour tenter d'éloigner la nouvelle venue mais se ravisa et la série de question qui s'en suivit confirma son pressentiment, cette personne était dangereuse. Pas physiquement non, sinon il l'aurait repoussée, mais c'était clairement une personne hyper sociale, et ni lui ni son ami ne savaient comment gérer quelqu'un comme ça. Néanmoins Edo, qui discernait à présent vaguement les traits de la jeune femme, essaya de rassembler ses pensées pour lui répondre du mieux qu'il pouvait. La fatigue et la fièvre qui l'avait gagné ne l'aidèrent pas le moins du monde à formuler quoique ce soit de cohérent mais il tenta sa chance.

"Une partie de pêche costumée ! Un gros poisson vert peu commode nous a accosté et renversé le lac sur la tête. Malheureusement d'ici à la mer on a pas trouvé de truc chaud ... Qui chauffe."

Il fit une pause, incertain de la cohérence de ses paroles, mais il pensait s'en être bien tiré avec l'excuse qu'il avait trouvé quand à l'apparence de son ami et il était totalement inconscient de la présence du digimon qui avait rejoint leur interlocutrice.

"Moi Ça et lui Va. Et ça il en était certain."

L'arrivée de Guilmon avait tendu chaque muscle du corps de Strabimon et ses pupilles s'étaient rétrécies pour se focaliser sur le danger potentiel. Il n'avait qu'une envie, soutenir la pitoyable tentative de mensonge de son ami et mettre le plus de distance possible entre eux. Mais il devait se rendre à l'évidence, c'était irréaliste, à ce train là l'humain serait bientôt aussi sensé qu'un Numemon. Ce qui serait probablement plus simple pour le protéger certes, mais quelle protecteur il serait de l'avoir laissé se dégrader ainsi en premier lieu. Strabimon acquiesça d'un hochement de tête avant de répondre.

"Je suis un Digimon oui. Le jeune homme fronça brièvement les sourcils lorsque son ami entreprit de démolir son génial mensonge. Lui c'est Edo et moi Strabimon. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de préciser qu'il n'a pas les idées dans le bon sens ... Mais en gros il dit plus ou moins vrai. Il marqua une pause et étouffa un grognement. Il rechignait vraiment à prononcer les paroles suivantes. La perspective de pouvoir nous réchauffer est attrayante, nous ... Acceptons votre hospitalité.

Ehhh ... Soit."


Cet unique mot fût tout ce qu'Edo trouva à ajouter. Il venait de se rendre compte de la présence du petit dinosaure rouge et était encore assez lucide pour comprendre à quel point il devait en coûter à son ami d'accepter la compagnie d'un digimon étranger. Surtout après sa réaction à la cabane de Keita. Ce sacrifice de la part du loup lui réchauffa le cœur, mais bien trop figurativement pour l'empêcher de devoir à nouveau étouffer un éternuement. Et il se promit de retenir les paroles si polies du loup pour le taquiner plus tard.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Dim 21 Jan 2018 - 0:19

L'inconnu semblait complètement à l'ouest et cela rendait Guilmon perplexe. Après tout, il n'avait jamais eu de maladie ni rien aussi il ne comprenait pas comment l'autre pouvait débiter des conneries suite à l’avalanche de questions que sa partenaire lui avait posé.

« - Wouah, complètement barjot, ce mec. Glissa Guilmon dans un murmure à peine audible. T'es sûr qu'il va pas se casser avant qu'on arrive chez toi ?
- Heu... Rétorqua Ran en lançant un regard réprobateur à son digimon. Il risque d'être encore plus mal si on le laisse ici… »

Guilmon soupira une nouvelle fois alors qu'il regardait la scène qui se passait. D'après ce qu'il avait compris, ce duo avait été attaqué par une monstre et avaient dû tomber dans un lac. Pourtant il n'y en avait pas dans les parages, ce qui voulait probablement signifier qu'ils provenaient probablement du digimonde. C'était là les conclusion du reptile rouge. Lorsque Ran nota enfin la présence du digimon qui accompagnait l'autre humain, ce dernier se présenta sous le nom de Strabimon et son partenaire se nommait Edo. Si connaître leur nom était quelque chose d'intéressant, la jeune fille et son camarade n'avaient en revanche pas besoin de précisions quant à l'état épouvantable de cet Edo. Il était complètement loin mais pas assez en tout cas pour ne pas se rendre compte de ce qu'il se passait.

Le loup digital par contre ne semblait pas enchanté d'accepter l'offre de Ran de venir chez elle, cependant il fallait bien se rendre à l'évidence que si il refusait, autant dire que l'état de son partenaire déjà malade risquait de légèrement s'aggraver. Un sourire étira les lèvres de la jeune fille qui s'occupa de prendre délicatement le bras du malade afin de le guider sur le chemin. Il n'y avait peut-être pas besoin de faire cela mais au moins il pouvait la suivre sans problèmes. Guilmon, lui, avait un peu de mal avec les agissements de sa maîtresse mais il ne dit rien cette fois, son continuel jet de fumée parlant pour lui. Une chose est sûre, c'est que les deux digimons avaient un point commun ; être surprotecteur avec leur dompteur. Il devrait donc pouvoir bien s'entendre si d'aventures ils devaient cohabiter ensemble, du moins en toute logique.

Il ne fallu pas plus de quelques minutes au groupe pour arriver dans l'immeuble qu'avait quitté Ran et son dinosaure digital. Réitérant les mêmes actions que précédemment, Ran jeta ses clés sur la petite commode de l'entrée et amena le garçon vers le canapé du salon afin qu'il puisse s'asseoir tranquillement. Guilmon, lui, s'était assis à même le sol et regardait les deux autres d'un air austère, sa queue battant le sol à intervalles régulières pendant que sa maîtresse allait chercher du linge propre. Revenant avec un tas de vêtements assez grand pour l'autre, elle prit la parole d'un air légèrement plus timide qu'auparavant. Il fallait dire qu'elle avait invité un inconnu chez elle et cela n'arrivait quasiment jamais.


« - Bon, je t'ai trouvé des vêtements. Fit-elle d'un air gêné en tendant ce qu'elle avait en main. Ils vont probablement être un peu petit mais comme je vis toute seule… Bah j'ai que ça. La salle de bain est juste à l'entrée à droite en venant du salon. Sinon… Un bol de chocolat chaud t'irait ? »

Ce qui était pas mal avec les appartements moyens japonais c'était qu'ils étaient à peu-prêt tous les même. Le hall d'entrée communiquait directement avec la cuisine et le salon. A côté de l'entrée du côté de la cuisine se trouvait la salle d'eau alors que de l'autre côté il y avait deux chambres. Quoique, étant seule dans cet appartement Ran n'avait pas deux chambres mais un petit bureau. Le salon lui, était équipé d'un canapé-lit qu'elle ouvrirait lorsque le groupe aura manger un petit peu et que l'invité surprise soit remit un peu d'aplomb et puisse tenir une conversation car Ran et probablement son partenaire avaient pas mal de questions à lui poser, notamment sur le digimonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Lun 22 Jan 2018 - 18:29
Si il n'avait pas été dans son état actuel Edo se serait brusquement éloigné lorsque Ran l'avait pris par le bras, car d'aussi loin qu'il se souvenait il n'avait pas eu de contact avec d'autres humains. Mais il était bien trop las pour objecter et n'eut qu'un faible tressaillement avant de se laisser guider. Strabimon, lui, n'avait pas quitté Guilmon du regard, son attitude ainsi que les messes basses qu'il échangeait avec sa compagne lui déplaisaient fortement. Et même dans la mesure où tous les Digimons lui déplaisaient fortement celui-ci était au moins entre Ogremon et Seadramon dans son classement des rencontres indésirables. Durant tout le trajet il s'assura donc de le garder dans son champ de vision, une bien faible manière de se rassurer lorsque le silence du groupe lui donnait l'ignoble sentiment de se jeter dans la gueule du loup. Enfin ... D'un autre loup. Un sentiment qui fut laissé en suspend lorsqu'ils entrèrent dans une des immenses constructions qui bordaient la rue. Cette jeune femme habitait-elle vraiment dans cette immense demeure ?
La réponse se trouva être oui, mais uniquement dans une petite fraction de celle-ci. En pénétrant dans l'appartement le Digimon poussa un soupir de soulagement, ce n'était pas ridiculement grand mais ce n'était pas non plus la boîte à sardine que leur avait proposé Keita. De par l'agencement des pièces il pouvait facilement se placer de manière à voir tout le monde et il doutait fortement que l'autre lézard encoure le risque de saccager les lieux sur un coup de tête. Il ne restait que la possibilité d'être assassinés mais même lui n'était pas assez paranoïaque pour l'envisager plus sérieusement que ça.
De son côté Edo s'arrêta devant le canapé vers lequel Ran l'avait conduit sans s'asseoir. Il n'avait aucunement envie de l'abîmer avec ses vêtements humides alors en attendant le retour de leur hôte il balaya les lieux du regard. L'appartement était simple, mais beaucoup plus chaleureux que chez lui, ce qui n'était pas bien compliqué tout compte fait. Et il y faisait bon, pas de vent pour lui glacer les os. Quand ses yeux se posèrent sur le petit dinosaure rouge, qu'il avait intérieurement baptisé Barney après avoir oublié son nom, il pencha légèrement la tête sur le côté. Celui-ci avait choisi de s'asseoir sur le sol et de la fumée sortait de ses narines, avait-il froid ? Ou avait-il mal à la queue d'être assis ? Le retour de la jeune femme le tira de ses interrogations et il accepta les vêtements, au moins aussi embarrassé qu'elle.


"Euh ... Merci ... balbutia t-il nerveusement. Quoiquecesoitdechaudc'esttrèsgentilmerci."

Il se hâta vers la salle de bain sans remarquer que son compagnon s'était enfoui la tête dans les mains, trouvant leur interaction inutilement embarrassante. Il y entreprit de se changer et en profita pour mettre de l'ordre dans ses idées. Il étaient tirés d'affaire pour l'instant, et leur seule perte se trouvait être sa cape de fortune qui leur servait également de sac à baies. A l'heure qu'il était elle devait probablement servir de mouchoir à l'autre serpent de mer. Il soupira en enfilant les vêtements propres. Pas trop courts mais un peu serrés, il n'allait certainement pas s'en plaindre. Il plia soigneusement ses propres vêtements ainsi que la cape de Ran et les déposa en pile à côté du chauffage. Puis rejoignit les autres dans le salon et s'assit sur le canapé. Strabimon ne semblait pas avoir pipé mot, ce qu'il pouvait difficilement lui reprocher, et se tenait dans un coin d'où il pouvait observer tout le monde.

"Je suis navré du dérangement, dit-il en fixant le sol.

De même. Ajouta le loup, désireux d'en dire le moins sans être irrespectueux pour autant."

Malgré toute sa bonne volonté il ne trouvait rien à dire de plus pour briser le silence. Leur hôte n'avait pas l'air à l'aise et le petit dinosaure semblait vouloir les bouffer sans aucune forme de procès. Le jeune homme n'avait jamais autant eu envie de devenir une petite souris et s'enfuir sur le champ, mais cela le rendrait certainement plus facile à manger. Il s'enfouit le visage entre les mains, bien décidé à être la momie la plus discrète de la ville.


_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Jeu 25 Jan 2018 - 23:29
« - D'accord, je te fais ça. »

Guilmon n'avait pas encore compris la raison pour laquelle son amie essayait de toujours aider les gens. Certes le gars était dans un sale état et aurait probablement pu choper une crasse, cependant c'était ses affaires et pas celles d'autrui. Assis à même le sol, il ne cessait de regarder les intrus alors que Ran s'affairait à chercher des vêtements pour celui qui avait été trempé d'une étrange manière. Une fois des vêtements secs en sa possession, il pris la direction que la jeune fille indiquait afin qu'il puisse se changer. L'intéressée, quant à elle, avait remarqué que le partenaire du garçon avait enfouit sa tête dans les pattes d'un air blasé et semblait surprise. Enfin une créature digitale qui avait probablement le même caractère un peu ronchon que l'était le dinosaure rouge. En effet, les deux n'avaient pas encore pipé un mot et se jaugeait du regard depuis que le groupe était entrer dans l'appartement. Et bien, l'ambiance était comme qui dirait électrique même si les deux créatures avaient l'air sur leurs gardes sans pour autant montrer de l'agressivité l'une envers l'autre. Pendant que l'autre se changeait, Ran s'activait derrière le comptoir de la cuisine américaine avant de venir déposer une tasse de café pour ses invités alors qu'une tasse de thé prenait place devant elle. Assise sur un fauteuil, la jeune fille se trouvait donc dos à la terrasse, son digimon à sa droite, alors que Néo se tenait près du canapé, à gaucbe. Une fois revenu, ce dernier s'excusa encore d'un éventuel dérangement tandis que son partenaire fit de même.

« Oh, il n'y a pas de mal, je vous assure ! Rétorque la demoiselle en rougissant un peu.
- Elle dit ça pour ne pas vous faire culpabiliser.
- Guilmon ! »

Au moins c'était dit, le partenaire de Ran n'avait pas l'air enclin – comme toujours en fait – de faire ami-ami avec des inconnus. En plus le Strabimon s'était positionné à un endroit stratégique de la pièce qui lui permettait de voir les trois autres facilement. Quoi qu'il en soit, Ran étant loin d'être décontenancée par la remarque de son digimon, repris la parole l'air de rien.

« - Vous... étiez où alors pour vous être retrouvé dans cet état ...? Demande la demoiselle en prenant une gorgée de thé vert, son préféré. Ça fait longtemps que tu es digisauveur ? »

Autant commencer comme ça. Ran avait une tonne de questions qui lui venait à l'esprit mais elle jugea que ce n'était peut-être pas une bonne idée de les poser tout de suite comme ça. Non seulement les deux autres semblaient franchement pas à leur place – alors qu'elle n'était pas du genre à manger les gens contrairement à son camarade digital… - mais ils répondaient de manière assez courte à ses questions comme si elle les dérangeait. Une chose est sûre, c'est qu'il allait devoir essayer dur pour les faire se détendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Ven 26 Jan 2018 - 23:00
La remarque de Guilmon confirma le pressentiment du jeune homme, si leur hôte était une bonne personne n'importe qui de normal trouverait leur présence importune. Il prit soigneusement la tasse entre ses mains et la porta près de son visage. Après avoir passé la journée frigorifié la chaleur lui piqua les yeux et lui tira quelques larmes. Il en but une gorgée, le liquide chaud et amer aurait pu être de la lave il l'aurait accepté aussi volontiers et même si le goût était atroce, l'effet qu'il avait sur ses muscles fatigués était tellement le bienvenue qu'il aurait renoncé à manger des baies pour le reste de ses jours si tel avait été le prix à payer. Lorsqu'il abaissa sa tasse Edo ne pouvait dissimuler son sourire. Il écouta les questions de Ran et resta pensif pendant de longues secondes. Par où commencer vraiment ? Ou plutôt que voulait-elle vraiment savoir ? Était il nécessaire de mentionner les autres et la cabane ? Il avait déjà parlé de Seadramon donc il était superflu de penser à préserver son existence, et de toute façon le dinosaure rouge pouvait le rôtir pour tout ce que l'humain en avait à cirer. Soudain il écarquilla les yeux et bafouilla.

"Ah ! Euh ... Merci pour ..." sans terminer sa phrase il montra la tasse qu'il tenait.

Honteux d'avoir manqué à la politesse la plus basique il se tut encore peu avant de reprendre en prenant soin d'éviter le regard de son interlocutrice.

"Nous étions dans un groupe avec d'autres personnes et les Digimons qui les accompagnaient. L'un d'eux avait une cabane située près du lac ... Ah, dans l'autre monde je veux dire. Mais Strabimon ne leur faisait pas vraiment confiance, alors une fois la nuit tombée on a mis les voiles. Le loup approuva d'un hochement de tête. Ensuite on a dérangé cet hideux serpent vert par accident, il est sorti du lac comme une furie, nous on est tombés dedans et après c'est le trou noir. Quand nous nous sommes réveillés nous étions échoués sur la plage ... De ce côté-ci."

Sa voix avait commencé à s'éteindre au fur à mesure qu'il parlait. De toute évidence il lui faudrait du temps pour récupérer complètement de leur baignade. Même le mal de tête que le café avait réussi à chasser commençait à revenir à la charge. Il soupira tout en réfléchissant à la seconde question. Qu'est-ce que Ran voulait dire par "digisauveur" ? Sûrement s'ils avaient été les sauveurs de quoique ce soit ils n'auraient pas fini dans cette situation. Il avait beau creuser dans sa mémoire il ne lui semblait pas avoir entendu ce terme auparavant.

"Euh ... Je ne sais ..." Il arriva à peine à murmurer ces mots.

Le jeune homme se massa la gorge un instant puis tourna la tête vers Strabimon, le regard implorant. Le regard de ce dernier s'adoucit et il prit la parole à la place de son ami.

"Nous ne savons pas ce que vous voulez dire par "digisauveurs". Ça ne fait que quelques jours que nous nous connaissons et nous ne savons même pas pourquoi Edo s'est retrouvé dans notre monde. Ni ..."

Le loup laissa ses paroles en suspend. Il était superflu de préciser que son ami ne savait pas non plus d'où il venait ni comment y retourner.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Lun 29 Jan 2018 - 23:06

Décidément l'autre garçon semblait être beaucoup plus loin que Ran l'avait imaginé. Cependant cela ne la dérangeait pas encore car en dépis d'être à l'ouest, il savait suivre la conversation en cours. Certes c'était légèrement compliqué pour lui, mais la jeune fille compris tout de même que le duo dans son appartement avait été un petit moment dans le monde digital avant d'atterrir mystérieusement dans le monde réel. Prenant un air songeur, Ran se demanda si elle pouvait en apprendre davantage sur la manière de se rendre d'où venait les deux autres, après tout elle avait pour objectif de s'y rendre afin de trouver un moyen de faire reprendre sa vraie forme à son partenaire digital. Ce dernier avait lancé un rapide regard vers son amie, qu'elle ne manqua pas car elle savait depuis un petit moment ce que l'autre pensait. La demoiselle ne savait pas si cela faisait partie de son lien spécial avec sa créature ou de sa condition de dompteuse, cependant elle avait très bien remarqué que quelque chose s'était installer entre eux et elle comptait bien découvrir la nature de cette chose.

« - Tu étais dans le digimonde alors ? Demande Ran en adoptant un air faussement étonné. Je… Je peux te…Tutoyer ? Oh… ! Tu as l'air d'aller de plus en plus, mal… T-Tu veux quelque chose pour aller mieux… ? »

L'autre était quand même de plus en plus mal en point, à tel point que le regard de la demoiselle se fit un brin triste. En tout cas, il fallu un coup d'oeil vers Strabimon pour que ce dernier comprenne que son partenaire n'allait pas continuer ce qu'il disait. C'est donc le digimon qui continua la phrase de l'humain pour dire qu'ils n'avaient pas d'idées sur ce qu'était des digisauveurs, ce qui surpris à moitié l'adolescente. Oh elle savait ce qu'était ce genre de personnes, en ayant rencontré quelques jours auparavant et elle avait donc appris pas de choses sur eux et leur mission. Visiblement, les gens accompagnés de créatures digitales n'était pas obligée d'être nommés ainsi sinon le jeune homme aurait une idée de ce que c'était….

« - Vous savez pas ce que c'est ? S'étonne Guilmon en sortant pour la première fois de son mutisme. Ran… Il serait comme nous ? Sans… missions spéciale à accomplir pour Lui ?
- Je ne sais pas… répondit Ran en regardant son digimon. Reportant son attention sur Edo, elle reprit la parole. J'ai appris récemment ce qu'était un digisauveur. J'ai rencontré il a quelques jours d'autres gens accompagnés de Digimon et ils se sont qualifiés de digisauveurs. Apparemment, ils ont une mission comme quoi il doivent protéger le Digimonde du Mal… Je pensais que c'était la même chose pour tout ceux ayant une créature digitale mais on dirait que ce n'est pas le cas...»

C'est tout ce qu'elle avait glaner comme informations mais c'était déjà pas mal. Elle qui n'en était pas une à proprement parler, demander des informations sur ce qu'était un digisauveur fut ce qui lui fit poser des questions supplémentaires. En effet, étant devenue la partenaire de Guilmon suite à son refus d'obéir à Yggdrasil, Ran avait apprit qu'il existait également un second Dieu qui, lui, s'occupait de garder l'Harmonie au sein du monde digital… Après un petit silence, Ran reprit la parole en haussant les épaules. Elle n'allait certainement pas dévoiler qu'elle n'était même pas de ce monde à quelqu'un qu'elle connaissait à peine...

« - Je suis un peu comme vous... Fit la demoiselle en posant à nouveau son regard sur les deux autres. J'ai eu un digimon par hasard mais personne ne nous a demandé quoi que ce soit en retour. Cela veut dire que nous ne sommes pas des Elus ? »

Guilmon ne pipait plus rien mais il avait lançé un regard assassin à sa camarade lorsque cette dernière mentionna le fait qu'ils s'étaient rencontrés par hasard. Après tout il l'avait quant même protégée contre les ordres du Dieu du Digimonde, ce n'était clairement pas un hasard si maintenant ils se retrouvaient ici sous la forme d'un dinosaure rouge et dans une autre réalité, de surcroît… Mais ça, une petite poignée de gens connaissaient le secret de Ran et son digimon. Quoi qu'il en soit, Strabimon et Neo ne savait pas non plus comment se rendre dans le digimonde ni la raison pour laquelle le second cité s'était retrouvé là-bas.

« - C'est dommage… commenta la jeune fille en croisant les bras devant elle, alors que l'une de ses jambes te posait sur l'autre. Dites, cela vous dérangerait si l'on essayait de trouver quelque chose pour se rendre là-bas ? 
- On aimerait bien y aller pour voir ce que c'est. Répond Guilmon en souriant, toutes dents dehors. On pourrait également y rechercher d'autres informations. »

Ne pas connaître le moyen de se rendre dans le monde digital était en tout cas une mauvaise nouvelle pour Ran, car cela voulait dire qu'elle devrait essayer de trouver un moyen pour s'y rendre auprès de quelqu'un d'autre… Ou bien chercher conjointement avec l'autre duo histoire de ne pas rester seul. Quoique, au vu de l'abondance de digisauveurs ou simplement des gens ayant un digimon comme partenaire, Ran était presque sûre que leur solitude ne serait que temporaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Mer 31 Jan 2018 - 13:49
L'empathie dont la jeune femme faisait preuve à son égard embarrassait Edo qui se trouvait bien incapable de répondre à ses attentes. Il hocha positivement la tête en réponse à la première question puis posa sa tasse, tourna ses paumes vers le plafond et haussa les épaules à la seconde. Il doutait fort que quoique ce soit d'autre que du repos puisse lui rendre sa voix mais il n'avait pas l'intention de mettre fin à la conversation tout de suite. Il s'était trouvé intéressé par les paroles de Guilmon, puis par l'explication que Ran lui fit du terme digisauveur. Tout ça semblait terriblement tiré par les cheveux et presque sorti d'une fiction pour adolescents, ce qui n'était pas insensé puisque toutes les personnes qu'il avait rencontrées et qui étaient accompagnées par un Digimon étaient des adolescents ou jeunes adultes. Il campa ses coudes sur ses genoux, et posa son front contre ses mains jointes. Aucun des trois autres duo que lui et Strabimon avaient rencontré n'avait dit avoir reçu de tâche à accomplir de la part de quiconque bien qu'ils auraient pu l'avoir dissimulé. Les connaissances de Ran avaient-elles inventé cette histoire ?  Mais dans quel but ? Il se pouvait aussi qu'ils aient été manipulés par quelqu'un. Edo aurait voulu vocaliser ses pensées mais ne réussit qu'à émettre un gémissement étouffé. Il releva la tête et la tourna vers le loup qui lui rendit un regard interrogateur. Le jeune homme se demanda quelques instants comment lui faire comprendre ce qu'il voulait dire et se lança dans une série de mimiques un peu hâtives qui ne reçurent pour toute réponse un regard vide et une oreille baissée. Loin d'être découragé l'humain réfléchit quelques secondes de plus puis leva 8 doigts, dessina grossièrement dans les airs la forme d'un des appareils que les autres qui étaient restés à la cabane leur avait montré, et pour finir une ligne pointillée avec un au bout.

"Euh ... 8 ... Un de ces objets que les autres avaient ... Une branche ? Une carte ? Un plan ?
Le loup vit son ami hocher frénétiquement de la tête et s'efforça de traduire ça. Dans le groupe dont on faisait parti personne n'a dit avoir de mission. Les humains étaient paumés et se montraient des reliques en guise de présentation. Ils ne savaient même pas que ces choses étaient recherchées par des individus peu recommandables. Alors on a décidé de se lancer à la recherche des Royal Knights, pour qu'ils puissent être en sécurité ... Strabimon hésita un instant et détourna le regard avant de continuer d'une voix empreinte de culpabilité. Du moins c'était le plan avant qu'on se fasse la malle."

Après avoir été reçus ainsi par Ran et Guilmon, le loup s'en voulait un peu d'avoir abandonné les autres ainsi. Ce n'était pas comme si ils étaient perdus bien entendu, Keita connaissait leur monde mieux que lui après tout, mais il avait l'impression d'avoir agi comme l'aurait fait cet arrogant petit dinosaure ce qui lui était insupportable. Et de toute manière il n'aurait rien pu faire pour eux, il avait déjà manqué à son devoir de protecteur envers son ami alors 6 autres personnes ? C'était impensable, oui impensable, ce n'était pas une gymnastique mentale pour soulager sa conscience. Il reporta son attention vers leurs hôtes et leur discussion. Effectivement personne ne leur avait apporté de badge avec le titre "élu" en lettres dorées, rutilantes et mis en quête d'un moyen de sauver le monde. Cependant sa rencontre avec Edo semblait bien trop opportune pour être le fruit du hasard. Une heure plus tôt ou plus tard et ils ne se seraient jamais rencontrés, ou l'un deux y aurait perdu la vie. Il secoua la tête.

"Vous vous êtes rencontrés à par hasard ? Je ne sais pas d'où vous venez ni comment vous vous êtes rencontrés mais moi je trouvais de la nourriture par hasard, ou une branche me tombait sur le museau par hasard, mais rencontrer un humain par hasard ça ne m'est jamais arrivé. Le ton du loup s'enflamma. Même si personne n'était là pour nous présenter et nous amadouer en nous qualifiant d'élus je ne croirai jamais que notre rencontre était due au hasard, et si aucune raison n'est évidente on restera ensemble jusqu'à en trouver une !"

Les paroles de son ami donnèrent le hoquet au jeune homme. Dans beaucoup d’œuvres de fiction qu'il avait lu un tel discours aurait été une confession indirecte. Même en se doutant que le Digimon ne s'en rendait pas compte, la gêne l'empêchait de le regarder dans les yeux et il du faire un effort important pour en revenir au sujet. S'associer avec Ran et Guilmon serait probablement une bonne idée, mais retourner dans le digimonde de la même manière qu'ils l'avaient quitté l'horrifiait. A nouveau il se mit à mimer à l'attention de son compagnon. Il leva l'index de chaque main et les colla ensemble puis hocha la tête, ensuite il se boucha un instant le nez et croisa ses bras en forme de X.

"Euh ... le loup hésita puis tenta sa chance. Nous sommes d'accord pour vous aider à rejoindre l'autre monde, mais pas de plongée je suppose."

L'humain hocha la tête positivement d'un air déterminé puis caressa la tête de son Digimon avec un grand sourire. En se retournant ensuite vers leurs hôtes il vit le "sourire" du dinosaure et, juste par précaution, décida de se déplacer sur le canapé un peu plus près de Strabimon.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Mar 6 Fév 2018 - 21:35
Une chose est certaine, c'est que dialoguer avec le duo Edo/Strabimon allait être long et laborieux. L'humain semblait passablement encore patraque et son partenaire ne semblait pas très enclin à faire confiance aux deux autres. Si l'histoire de Ran et Guilmon pouvait être tirée par les cheveux, celle de leur visiteurs se montrait fort difficile à comprendre. Edo s'était lancé dans un spectacle de mimiques destinée à son camarade digital qui expliquait tant bien que mal ce que l'autre essayait de faire comprendre. Du coup, Ran compris difficilement que les deux autres avaient rencontrés d'autres personnes accompagnées de monstres digitaux et apparemment ces derniers possédaient eux aussi des reliques spéciales qu'ils s'étaient présenté afin de faire connaissance. Fronçant les sourcils, le regard de Ran croisa celui de son partenaire et elle su ce que ce dernier pensait de cette situation pour le loin étonnante. Enfin, ce n'était pas trop le cas pour la jeune fille en tout cas, puisqu'elle avait déjà fait la connaissance d'autres personnes comme elle grâce au gadgets que ses anciennes connaissances lui avaient montré. A croire que beaucoup de personnes avaient un digimon et ce fameux appareil qui changeait de forme et de fonctions en fonction des gens… Cependant, ces derniers ne semblaient pas avoir de mission particulières ce qui fit arquer cette fois un des sourcils de la jeune fille.

« - Des reliques de ce genre là ? Dit-elle en cherchant son propre digivice qu'elle gardait dans sa poche en permanence depuis qu'elle était arrivée dans ce monde-ci.Elle sortit alors son fameux gadget et le présenta au garçon et à son digimon. Ce truc est apparu lorsque j'ai été sauvée par Guilmon… J'ai également rencontré d'autres personne en possédant un mais ils n'étaient pas du tout semblable au mien… Je me demande pourquoi... D'après des connaissances récentes, ce truc permettrait de transformer et rendre notre digimon plus puissant mais je n'ai pas encore essayer.»

Bien entendu, Ran n'avait pas vraiment été attaquée et sauvée par Guilmon mais cela ce n'était pas tellement important à cet instant. De plus, la jeune fille imaginait mal les deux autres réagir positivement à son histoire abracadabrante. Ils semblaient en effet peu intéressés par cela. Strabimon continua cependant en expliquant qu'il était parti à la recherche des Royal Knight afin de pouvoir placer les humains en lieu sûr. A ces mots, Guilmon échangea un nouveau regard un peu plus contrit à sa partenaire qui ne le manqua pas. Cependant, elle n'eut pas le temps de prendre la parole à son adresse qu'il était déjà prêt à parler lui-même de ce qu'il pensait concernant le groupe dans lequel il avait été une figure assez importante…

« - Si vous voulez mon avis, vous pouvez toujours demander de l'aide aux Royal Knight mais ce sera difficile de vous faire entendre. Expliqua le Dinosaure au deux autres d'un air sérieux. Ce sont les protecteurs du Dieu des Digimons et ce dernier n'est pas très aimable avec les autres, surtout quand ce qui se présente à lui est un humain. Quant au hasard, j'ai en effet protégé Ran d'une attaque ennemie et l'on s'est connu de cette manière. »

Après tout, si il était si gentil il n'aurait jamais ordonné aux Royal Knights de détruire la Terre de la Réalité de Ran. Cette dernière, silencieuse, avait baissé la tête tristement, ses cheveux glissant légèrement sur sa figure. Yggdrasil avait tout de même refuser de l'écouter elle, alors qu'avait comme chance Edo et Strabimon face à ses protecteurs ? Allez savoir ! Toutefois on pouvait espérer que le groupe des Royal Knight de ce monde soit différent… Pour ce faire, trouver un moyen de se rendre dans le monde digital était à présent nécessaire pour mener à bien cette mission. Et chance ou pas, Strabimon leur déclara qu'ils étaient d'accord pour retourner là-bas si cependant ils évitaient une nouvelle plongée.

« - Oh ! Fis Ran en mettant une main devant sa bouche, l'air surprise, J'espère que ce ne sera pas le cas ! Guilmon a déjà été dans le digimonde mais pas moi… Je...Ne saurais pas trop dire dans quoi on s'embarque, en fait... 
- Et je ne me souviens pas tellement de ce dernier, en fait. Désolé de ne pas être très utile.
- Du coup, je propose que l'on se repose ici et que l'on essaie de trouver quelques informations demain ? Si vous avez besoin de quelque chose, vous pouvez me demander ! »

Étant un ancien Royal Knight, Guilmon connaissait le monde digital jusqu'au bout des griffes. Cependant, il pouvait toutefois être très différent de celui de ses souvenirs, autant donc ne pas s'aventurer sur des affirmations qui pourraient se montrer fausses… Il fallait donc attendre la décision des deux autres quant à la proposition de Ran à ces derniers et ensuite ils pourraient tenter de trouver un moyen de se rendre dans le monde de Strabimon et Guilmon tout en espérant ne pas atterrir dans un autre lac !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Mar 13 Fév 2018 - 16:35
A la vue de la relique le loup poussa un faible gémissement avant d'opiner du chef pour répondre à la jeune femme. Si le fait d'accueillir des étrangers d'un autre monde chez soi n'avait pas été suffisamment clair, oui ces humains étaient dépourvus de la moindre once de prudence. Pour un peu que Ran montre cet objet au mauvais individu lorsqu'ils seraient dans l'autre monde et ils tomberaient dans les ennuis jusqu'au cou. Surtout si ce qu'elle avançait s'avérait exact. Que ces choses permettent de se transformer et d'ainsi augmenter sa puissance sans avoir à s'entrainer pendant des années les rendaient inestimables et expliquait qu'elles soient recherchées ... Les oreilles de Strabimon s’abaissèrent. Tous les binômes qu'ils avaient croisés jusque là possédaient un de ces objets, et même si leur existence représentait un danger pour leur possesseur, pourquoi son ami et lui n'en avaient ils pas un ? En se transformant il aurait facilement fait des brochettes à partir de l'autre serpent vert. Peut-être que contrairement à ce qu'il pensait leur rencontre était bien due au hasard à la différence de celle des autres ... Mais si, en contrepartie, ils étaient libre d'une quelconque tâche à accomplir était-ce vraiment une si mauvaise chose ? Il se promit de demander son avis à Edo lorsque ce dernier aurait enfin retrouvé la parole et que les deux seraient seuls.

"Ce n'est pas comme si on avait le choix. Rétorqua t-il à l'attention de Guilmon. Les humains n'avaient aucune idée de ce qu'ils devaient faire et à part les vieilles histoires de ... Il hésita un moment puis préféra ne pas mentionner ses circonstances. C'est le seul groupe dont j'ai entendu parler qui soit à même de les protéger de ceux qui recherchent ces machins là."

Il ponctua sa phrases d'un mouvement de tête en direction de la relique de Ran. Il se sentait légèrement dégoûté. Si finalement les Royal Knights n'étaient pas les protecteurs du digimonde mais seulement de son créateur alors ils perdaient leur but. Cela signifiait aussi qu'il n'avait aucun moyen de protéger Edo en dehors de sa propre force. Peut-être qu'il valait mieux que les deux amis restent dans le monde des humains. Mais ici ils n'avaient rien, leur survie s'était montrée bien plus ardue que lorsqu'ils se trouvaient dans l'autre monde et ils se retrouvaient à présent obligés de suivre leurs hôtes si ils voulaient s'en sortir. Enfin, peut-être qu'avec un peu de chance le portail par lequel ils étaient arrivés s'était refermé et qu'ils n'en trouveraient pas d'autre. Si ils dédiaient quelques jours à une telle recherche alors son ami et lui auraient le temps de trouver une alternative leur permettant de rester en sécurité dans ce monde. Oui, cela lui semblait être la meilleure option pour le moment. Strabimon étouffa un long bâillement.

"Demain ... Oui ... Un peu de repos ne sera pas de trop. Dit il en s'asseyant finalement. Sans non plus plonger on pourra au moins aller à la plage au cas ou le portail serait toujours là ou que quoique ce soit qui l'ait ouvert s'y trouve. Il se tut un instant. C'est gentil mais je ne pense que nous ayons besoin de quoique ce soit de plus ..."

Il tourna la tête vers Edo pour confirmer et hocha la tête négativement en souriant. Celui-ci s'était endormi assis, la colonne légèrement arquée vers l'avant et la tête penchée dans un angle d'apparence très inconfortable. Le loup poussa doucement son ami en arrière pour que son dos repose sur la dossier du canapé. Puis, après avoir respectueusement incliné la tête vers leurs hôtes, il se cala contre l'humain et ferma un oeil. Même si cet endroit lui semblait relativement sûr il était possible qu'ils soient rapidement de retour dans l'autre monde, il décida donc de ne pas perdre l'habitude de dormir avec un oeil ouvert. Et puis il n'excluait toujours pas la possibilité d'un coup fourré venant du petit dinosaure rouge. Son oeil cligna une première fois, la chaleur de cet endroit leur changeait vraiment des nuits à la belle étoile. Il lutta quelques minutes contre le sommeil mais ne put se retenir de rejoindre son ami dans les bras de Morphée.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Mar 13 Fév 2018 - 20:05

Une chose est sûre, c'est que le mystère autour des gadgets comme celui de Ran s'épaississait de plus en plus, celui des digimons également. La jeune fille avait d'abord cru que certains humains qui étaient accompagnés d'un Digimon possédaient également un appareil comme elle. Force est de constater qu'à présent que Ran et Guilmon avaient rencontrés les deux autres, ce n'était pas vraiment le cas. Ces deux-là avaient l'air de s'être rencontrés vraiment au hasard, au contraire des personnes que la demoiselle avait déjà eu le loisir de croiser. De plus, ces derniers n'avaient clairement pas le même type de digivices, ce qui tendrait à dire qu'il pouvait exister plusieurs type de groupes Humain/digimon et que les missions de ces derniers pouvait se montrer légèrement différentes… Cela semblait être très difficile à comprendre, car un silence s'était installé entre les protagonistes, chacun d'eux étant en pleine réflexion quant à ce que l'unique fille avait expliqué. Heureusement, le loup repris la parole bien vite pour expliquer que le groupe de personnes qu'Edo et lui avait croisé semblaient ne pas savoir ce qu'ils devaient faire. La seule chose utile étant que ces mêmes inconnus pouvaient apparemment être protégés efficacement de certaines personnes peu scrupuleuses qui en voudraient à leurs appareils…

Si Ran ne sembla pas être inquiète, le visage de son partenaire s'était légèrement cramoisi. En effet, il venait de comprendre que si jamais le duo allait dans le digimonde, certaines entités pourraient s'en prendre à son amie. Jamais il ne tolérait que l'on s'en prenne à elle, cependant il n'était pas sûr qu'il puisse faire quelque chose si un digimon plus puissant que lui viendrait à les attaquer. Il fallait donc absolument que les deux camarades puissent créer enfin un lien afin de permettre au dinosaure rouge de devenir plus fort. Si sa nouvelle mission était de protéger la jeune humaine, il était bien obligé de se donner un but car la mission lorsqu'il était encore Dukemon n'est plus exactement la même si il a besoin de Ran pour pouvoir augmenter sa puissance… Était-ce le cas du côté de Strabimon ? Car si ce dernier ne savait pas non plus devenir plus fort grâce au garçon qui l'accompagnait, Guilmon serait bien obligé de se débrouiller lui-même pour protéger tout le monde si d'aventure ils venaient à se faire attaquer… Heureusement que la nuit portait conseil, Edo s'était endormi pendant la conversation et son partenaire était déjà en train de s'occuper de lui. La journée avait été longue et éprouvante pour tout le monde et la demoiselle sentit ses yeux papillonner légèrement elle aussi.

Annonçant donc qu'ils allaient dormir, Strabimon salua les deux autres avant de se caler lui-même auprès de son dompteur. Ran s'approcha d'eux et leur mis une couverture avant de prendre la direction de la salle de bain afin de se faire couler un bain à son tour. Alors que la vapeur commençait à se propager dans la salle d'eau, une toux discrète secoua la jeune fille qui finit par se racler la gorge lorsqu'elle se regarda dans le miroir. Guilmon, lui, avait tendu l'oreille contre la porte en entendant son amie tousser et pris la parole après avoir gratté un peu la porte.


« - Ça va ? Demanda le dinosaure rouge à la jeune fille qui était dans la salle de bain.
- Oui, pourquoi ? Répondis-t-elle à mi-voix pour ne pas faire trop de bruits
- J'ai cru entendre que tu toussais un peu, c'est tout. Rétorque Guilmon, ce qui lui servait d'oreille contre la porte.
- Oh, ce n'est rien, juste la vapeur qui m'a un peu surprise. Fis Ran en entrant dans l'eau chaude du bain. Je me lave vite puis je vais dans la chambre. Regarde un peu pour voir si Black Agumon ne se cache pas encore, s'il-te-plaît.
- D'accord ! Fis le digimon rouge en se retournant. J'y vais. »

De l'endroit où il se trouvait, Guilmon avait un œil sur le garçon et son loup. Apparemment, ces derniers étaient plus fatigués qu'ils ne le pensait car les deux dormaient à point fermé. Le dinosaure aurait juré que Strabimon aurait essayé de lutter contre le sommeil pour les surveiller mais ce n'était pas le cas. Après un petit moment à les jauger, le digimon se rendit dans la pièce à côté du canapé, celle qui s'avérait être la chambre à coucher de l'humaine. Guilmon s'approcha alors du lit et regarda en dessous. Dans les ténèbres, deux yeux d'une couleur émeraude brillaient et se posèrent sur celui qui les regardaient.

« - Ah tu es là ? Fis Guilmon d'un air guilleret au noir. Sors d'ici, Ran te cherche.
- visiteurs… Demanda la pénombre à Guilmon. Pas en...envie. 
- Ils sont en train de dormir, tu ne risques rien.
- Toi certain ?
- Sûr et certain. Allez Black Agumon, sort de là. »

Les Ténèbres du lit libérèrent alors ce qui ressemblait à un autre dinosaure qui s'avérait plus petit que Guilmon qui arborait une couleur noire. Bien qu'il avait l'air assez gros quant même, il ne semblait pas tellement agressif. Non, on aurait dit qu'il était même un peu peureux. Ran entra alors enfin dans sa chambre et sourit lorsque son regard croisa celui de Black Agumon.

« - Tu es là ! Fis la jeune fille d'un air doucereux à l'adresse de son amie. Il y a des visiteurs dans le salon, ils dorment donc si jamais tu t'en vas, ne les réveillent pas.
- Pas mon intention. Répondis le dinosaure noir avant de s'éclipser dans le salon sans demander son reste. Cependant, elle revint bien vite pour prendre la parole d'un air triste. Etrangers. Canapé. Mon canapé !»

Ran s'était déjà glissée dans les draps lorsque Black Agumon revint. Malheureusement, Guilmon avait prit place au fond du lit du coup l'autre digimon devait trouver une autre place pour dormir…

« - Dors dans le fauteuil, alors. Dis Ran en haussant les épaules. En voyant que son interlocutrice allait rétorquer, la jeune fille reprit très vite la parole, Ils sont gentils, ne t'inquiète pas !
- ... »

Sans rien rétorquer, le digimon ressortir de la chambre et regarda les inconnus qui dormaient sur le canapé. Soupirant, l'animal digital s'approcha du canapé en essayant de faire le moins de bruits possible et tout aussi délicatement, elle se hissa sur le bord libre du canapé et s'y roula en boule. C'était son canapé, nan mé oh ! Baîllant à s'en décrocher la mandibule, Black Agumon, comme les deux autres et les inconnus sombra dans le sommeil. Il fallait qu'ils se reposent assez afin de pouvoir entamer le lendemain d'un bon pied !


Dernière édition par Ran Tokimiya le Dim 18 Fév 2018 - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Sam 17 Fév 2018 - 21:42
Contrairement à son partenaire qui dormait du sommeil du juste les songes d'Edo furent emplis de couleuvres d'une apparence semblable à celle de Seadramon. Ce n'était pas sans rappeler les films cultes tels que ceux de Mississippi Jones dans lequel le protagoniste, à la recherche d'un trésor, se trouvait piégé dans une salle qui s'emplissait de dangereux serpents. Mais là, personne pour ouvrir le plafond de la pièce, faire tomber une statue révélant un passage secret, ou même le téléporter à bord d'un vaisseau spatial. Seulement l'armée de monstres qui s’apprêtait à le noyer sous leur nombre et à le dévorer. Alors qu'il voyait sa dernière heure approcher son salut vint d'un canari rouge et blanc tacheté de noir qui apparut de nul part et se posa sur sa tête. Celui-ci, ses griffes fermement plantées dans son crâne, s'était baissé en avant pour lui picorer le front puis, d'un air ennuyé étrangement familier, avait laissé sortir de la fumée de son bec avant de se mettre à piailler tel un vol d'oiseaux. Et le cauchemar s'était arrêté là.
Dans la réalité la faible lumière passant à travers les fenêtres et le chant des oiseaux indiquèrent à Edo qu'il s'était réveillé très tôt. Lorsqu'ils se trouvaient dans le digimonde les deux compères s'accordaient plus de repos que ça et ne quittaient leurs couchages improvisés que lorsque le soleil se trouvait déjà décemment haut dans le ciel, cependant l'envie de retourner dans le royaume des songes était totalement absente de son esprit. Le jeune homme sentait sur son épaule le poids et la chaleur de la tête de Strabimon mais impossible pour lui de se souvenir du moment auquel le loup s'était installé à ses côtés, ni de la fin de la discussion partagée avec leurs hôtes par ailleurs. Il soupira et repoussa doucement son compagnon en prenant garde à ne pas le réveiller avant de se rendre dans la salle de bain sur la pointe des pieds. Les vêtements que Ran lui avait prêté n'étaient pas spécialement inconfortables mais les siens lui manquaient déjà. Il referma doucement la porte derrière lui, alluma la lumière et prit le temps de se rafraichir le visage au lavabo avant de se changer. Revêtir ses habits non seulement secs mais aussi réchauffés par le radiateur à côté duquel ils se trouvaient fut un immense plaisir. C'était comme si il avait quitté cette place douillette dans son lit pour aller aux toilettes et qu'en revenant il l'avait immédiatement retrouvée. Edo déplora cependant à nouveau l'absence de sa propre cape et, après avoir plié soigneusement les vêtements qui lui avaient été prêtés, ferma la lumière et retourna dans le salon.
Il y trouva Strabimon penché au dessus d'une masse noire qui se trouvait au bout du canapé. Ses yeux étaient plissés et sa truffe se contractait au rythme de ses tentatives d'identifier la chose par son odeur. Le jeune homme se rapprocha silencieusement et s'accroupit au pied du canapé devant la chose. Cela semblait être un digimon, un autre lézard, noir cette fois et peut-être plus petit que Guilmon, mais difficile d'en être certain vu sa position.


- Je ne pense pas que celui-là soit dangereux, commenta inutilement Strabimon à voix basse. En tout cas pour pouvoir s'endormir juste à côté d'étrangers il ne doit pas être aussi méfiant que l'autre rouge.
- En supposant qu'il vive ici, chuchota l'humain en réponse. Tu sais si tu as donné naissance à ce digimon pendant la nuit je veux bien te soutenir mais je ne suis pas prêt à être père.

Le loup poussa un juron incompréhensible et se crispa. Lui-même était né d'un œuf sous la forme d'un bébé digimon d'après Penguinmon, mais ce qu'il avait devant les yeux n'avait pas l'air d'un bébé et il ne lui semblait pas avoir pondu d’œuf. Et si certains digimon pouvaient naitre autrement que par le biais d'un œuf ? Ce n'était pas impossible qu'il soit devenu maman pendant la nuit mais il s'en serait rendu compte si il avait donné naissance à un aussi gros bébé, n'est-ce pas ? N'est-ce pas ?! Et puis en premier lieu, comment concevait-on un Digimon ? Son père adoptif avait trouvé son œuf et, à sa connaissance, personne d'autre dans la caravane n'en avait eu. En tous cas la panique de Strabimon ne manquait pas d'amuser l'humain qui se distrayait de ses changements d'expression silencieux.

- Je plaisantais Strabi', avoua t-il. Je ne pense pas que ça soit ta descendance. Mais il faudra certainement attendre le réveil de nos hôtes pour savoir qui c'est.
- Hmpf ... grommela le loup.

Malgré leur accord sur ce point les deux compères restèrent à la même place et continuèrent d'observer le lézard. Après leurs nombreuses nuits dans le digimonde où les lieux saufs pour dormir n'étaient pas foison, que cette créature soit venue roupiller là, à leur merci, les fascinait un tantinet.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Dim 18 Fév 2018 - 12:03

Désormais dans son lit, Ran s'endormit presque aussitôt que sa tête eu touché son oreiller. La journée avait été longue et riche en événement et la nuit lui permettrait d'emmagasiner les informations ayant été collectées jusqu'ici. Guilmon, quant à lui, dormait d'un demi-sommeil au fond du lit de sa maîtresse. Après tout il y avait encore des étrangers qui se trouvaient dans le salon et même si ces derniers ne semblaient pas agressif, le dinosaure rouge préférant rester sur ses gardes. Le seul être qui ne s'en souciait nullement était Black Agumon qui, elle, s'était carrément endormie sur le même canapé où se reposait les deux autres. Si les ses deux amis dormaient sans vraiment rêver, le lézard noir, lui, rêvait d'une multitude de choses comme une pluie de muffins et autres pâtisseries dont il raffolait. Ouvrant sa gueule et se positionnant de telle sorte qu'il puisse les attraper, il ne comptait même plus le nombre de douceurs avalées. Si dans son rêve elle réussissait à s'empiffrer à outrance, en réalité c'était une autre paire de manches. Bientôt un vilain Birdramon vint l'attaquer sans vergognes, s'emparant des victuailles qui tombaient.  A moitié réveillée, le digimon resta un moment sans rien faire avant de s'étirer, sa gueule s'ouvrant d'une manière démesurée avant qu'elle n'ouvre les yeux. Elle cligna quelques secondes, son regard s'étant posé sur ce qui ressemblait à un humain. Les pupilles du digimon rétrécirent, alors que sa patte griffue venait frotter ses yeux. Avait-elle bien vu Ran avec une barbichette ? En plus elle était accompagnée d'un loup et non pas de Guilmon. Ces derniers semblaient la regarder avec une certaine curiosité ce qui étonna l'intéressée.

« - Beuh. »

Furent les premiers mots du digimon. Ce dernier bâilla une seconde fois sans se soucier que c'était les étrangers qui la regardaient depuis quelques minutes déjà. Heureusement, ce fut après une petite seconde de réflexion que Black Agumon se rendit compte de ce qu'il se passait.

« - Hm ? Fit le dinosaure sombre en se mettant face au deux autres pour les regarder avec attention. Vous pas Ran ni Guilmon. Qui ? »

Le dialecte utilisé par Black Agumon pouvait se montrer assez rudimentaire, la cause étant tout simplement que le digimon était trop jeune pour savoir parler convenablement. L'interlocutrice du duo se mit sur ses pattes arrière avant de prendre la fuite dans la chambre de Ran et Guilmon qui dormait encore. Croyant que les étrangers avaient mangés ses deux amis, Black Agumon était allée vérifier si ils étaient encore là. Malheureusement, dans l'action la porte de la chambre claqua contre le mur et cela eut tôt fait de réveiller les deux autres en sursaut. La jeune fille s'était redressée, le visage encore ensommeillé. Si elle avait pu dormir encore un peu, elle ne s'en serait pas gênée.

« - Kesski'space ? Fit-elle en se frottant les yeux pour enlever les restes de fatigue. C'est déjà le matin ? Il est qu'elle heure ?
- Tôt. Répondis Guilmon en ronchonnant un peu. Trop tôt ! »

La jeune humaine regarda donc son réveil et vit qu'il était tôt. Pourquoi diable son bête digimon avait fait claquer la porte de si bonne heure ? C'est quand elle regarda cette dernière qu'elle compris. Edo et Strabimon devaient être déjà debout pour avoir fait peur à Black Agumon qui s'était cachée sous le lit, comme à son habitude. Soupirant d'un air las, Ran repoussa la couverture et mis ses pantoufles pour se rendre dans la pièce de vie. Effectivement, les deux autres étaient déjà levés et Edo semblait avoir meilleure mine que la veille. Tant mieux pour lui, en tout cas. La jeune fille ne pu s'empêcher de laisser échapper une petite toux discrète avant de se rendre compte qu'elle était en nuisette devant les deux autres.

« - Oh. »

Le matin, la jeune fille avait l'habitude de rester longtemps comme ça. Elle se levait, allait préparer son déjeuner et allait s'habiller. Sauf que là, elle avait un peu oublié qu'elle n'était plus seule, du moins pour aujourd'hui. Sans un mots, Ran retourna dans sa chambre s'emparer de son peignoir et revint presque aussitôt dans le salon.

« - Désolée, j'imagine que c'est l'habitude. Dit-elle en faisant un geste de sa main pour montrer qu'elle parlait de ce qu'elle portait en dessous de son tissu. Tu as l'air d'aller mieux, ça fait plaisir à voir. »

La jeune humaine s'était tournée vers Edo, un joli sourire ornant ses lèvres. Ne sachant pas trop quoi ajouter, elle se contenta de se rendre également dans la salle de bain afin d'éliminer les dernière traces de fatigue, mit un pull et un jeans. Une fois présentable, elle rejoignit les autres pour se mettre derrière le comptoir américain de sa cuisine.

« - Ce matin c'est pancakes ! Explique-t-elle avec un air enjoué à ses visiteurs. J'espère que cela vous va ? »

On sait jamais, que l'un des deux n'aiment pas ce genre de choses… A l'écoute de ce mot, les naseaux de Black Agumon apparurent devant la porte de la chambre où elle se terrait depuis le réveil de Ran et Guilmon. Bizarrement, ce dernier était étonnement silencieux, se contentant de regarder ce qu'il se passait. Malheureusement le lézard noir n'était pas encore très confiant et avait peur de rejoindre le groupe. Ainsi il restait assis dans l'encadrement de la porte, son regard émeraude détaillant tout ce qu'il se passait du côté de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Jeu 22 Fév 2018 - 21:29
Le réveil de l'étrange petit dinosaure noir fut au moins aussi surprenant que sa découverte. Celui-ci n'avait pas, comme on pouvait s'y attendre, pris instantanément ses jambes à son cou. Non, il s'était attardé pour paresseusement chasser le sommeil puis les dévisager avant de s'adresser à eux et de décamper sans attendre la moindre réponse. S'il n'avait pas mentionné le nom de leurs hôtes le jeune homme aurait presque cru que ce Digimon avait été mis au monde par Strabimon pendant la nuit. Son langage primitif, ce qui était une première parmi les monstres digitaux croisés jusque là, et son manque de méfiance laissaient à penser qu'il était né récemment et n'avait pas du passer beaucoup de temps dans l'autre monde. Edo ne put s'empêcher de rire doucement en repensant à la question du petit être. Effectivement il n'était pas Ran, il avait moins de cheveux sur la tête, beaucoup plus sur le menton et ... Ah ... Actuellement une quantité de vêtements plus appropriée aussi. En effet la fuite bruyante du petit dinosaure, dont la faute ne leur était pas étrangère, avait réveillé leurs hôtes et la jeune femme était apparue devant eux en tenue de nuit. De mémoire d'Edo jamais ses yeux n'avaient autant paniqué. Ils s'étaient tout d'abord figés quelques secondes le temps que les nerfs oculaires relaient l'information au cerveau et que ce dernier décide de la réponse appropriée. Puis ils avaient cherché d'urgence quelque chose sur lequel reporter leur attention, à droite, à gauche, à droite encore, avant de monter de toute urgence vers le plafond. C'était un très beau plafond, très blanc, très plat, très utile pour protéger de la pluie. Ce n'est que lorsque leur hôte disparut à nouveau dans sa chambre que le jeune homme baissa le regard puis enfouit son visage dans ses mains sous le regard de son compagnon.

- Tu te sens encore malade ?
demanda naïvement le loup.
- Nooon, gémit son ami. Tu comprendras quand tu seras grand.

Le Digimon se gratta la tête d'un air confus. Il ne comprenait décidément pas grand chose aux interactions entre humains. Ceci dit il ne se souvenait pas qu'Edo ait aussi souvent donné l'impression d'être gêné lorsqu'ils étaient avec leur groupe précédent. Et pour cause, ce qui échappait à Strabimon était le fait que son ami n'avait jamais rencontré de personne du sexe opposé. Étrangement il ne se souvenait même pas de sa génitrice. Mais pour le moment le jeune homme célébrait intérieurement le fait que, contrairement à ce qui se passait dans les séries et livres qu'il affectionnait, il n'avait pas pris un coup de poing qui l'aurait envoyé en orbite sans aucune autre forme de procès. Quoiqu'à la réflexion une telle force n'était peut-être pas à la portée d'un humain et il n'aurait pas du s'attendre à quelque chose tout droit sorti d’œuvres fictives. Il se claqua les joues pour se ressaisir avant le retour de Ran qui avait heureusement l'air de bonne humeur.

- P-P-Plaisir à voir ? Beuh, bafouilla t-il dans une inconsciente mimique du dinosaure noir. Ah, euh, oui. C'est grâce à vous ! Enfin, avec le café, les vêtements, et l'endroit où dormir je veux dire. Les vêtements prêtés bien sûr !
- Moi je crois que t'es encore bien loin,marmonna son ami.

La remarque fut accueillie par un regard assassin de la part de l'humain qui se promit de l'éduquer sur les us et coutumes des humains. Un effort probablement hypocrite étant donné que tout son savoir à ce propos venait des livres et de la télévision qui traitaient ces sujets de manières plus ou moins fictives. Le temps que leur hôte soit repartie se changer Edo se releva et épousseta ses genoux. Après être resté assis dans cette position aussi longtemps il avait commencé à avoir légèrement mal aux jambes et aux articulations. Il étira ses membres endoloris, observé par son ami qui lui était resté paresseusement sur le canapé puis se dirigea vers la cuisine pour y rejoindre Ran avant de remarquer que le petit lézard noir était réapparu.

- Des pancakes ? demanda Strabimon, soudainement intéressé. C'est quoi des pancakes ?

Le loup bondit sur ses pieds et trottina vers le comptoir pour satisfaire sa curiosité. Personne n'avait cuisiné pour lui depuis la mort de Penguinmon, il se sentait soudain retomber en enfance et fit fi de toute méfiance. Du moins dans l'enceinte de cette habitation. Edo lui bifurqua en direction de l'entrée de la chambre et s'arrêta à quelques pas de Black Agumon. Là il s'accroupit sous les malédictions silencieuses mais douloureuses des articulations de ses jambes et regarda le nouveau Digimon dans les yeux.

- Je suis désolé si nous t'avons effrayé tout à l'heure, moi c'est Edo et lui, il pointa le loup du doigt, c'est Strabimon. On est pas méchants et on ne mange que des baies et des pancakes, quoique ça puisse être.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Ven 23 Fév 2018 - 0:13

Même si le garçon semblait passablement aller mieux que la veille, il n'empêche qu'il semblait gêné d'être en présence de Ran. D'accord cette dernière aurait suscité le même genre de réaction avec d'autres personnes en étant en chemise de nuit, cependant Edo paraissait toujours gêné lorsqu'elle s'adressa à lui pour constater l'amélioration de son état. Ce dernier avait tout simplement répondu d'une manière  qui rappelait la manière de parler de Black Agumon – c'est à dire en bafouillant légèrement et en sortant le fameux « beuh » qui ne veut absolument rien dire – que c'était grâce à toutes les choses mise à sa disposition qu'il avait pu reprendre du poil de la bête. Les joues de la jeune fille s'empourprèrent légèrement suite aux remerciements du garçon. Il n'y avait pas de quoi rougir pourtant, cependant c'était indépendant de la volonté de l'intéressée. N'ayant jamais été proprement remerciée pour ses services, elle avait encore du mal à accepter le fait qu'elle puisse pouvoir aider son entourage. Après tout chaque fois qu'on lui avait demandé un service, c'était sous la menace de lui faire sa fête. Hors là, elle avait simplement choisi d'aider Edo afin qu'il puisse aller mieux et cela lui réchauffait le coeur de savoir que cela avait été bénéfique.

« - Tant mieux alors ! Dit la jeune fille en souriant à l'autre tandis qu'elle s'emparait des ingrédients qui serviraient à confectionner leur petit déjeuner. J'aime bien aider les gens qui ont besoin d'aide par moi-même et pas parce qu'on m'y oblige. »

Petite, Ran avait toujours été brimée par ses camarades de classe qui s'arrangeaient toujours pour qu'elle leur fasse leurs devoirs. Lorsqu'elle avait le malheur de ne pas avoir fait ce qu'on lui avait demandé, ces derniers ne trouvaient rien de mieux à faire que de l'ennuyer, voir même la frapper. N'étant pas du genre à chercher des problèmes, la jeune fille avait toujours pris sur elle sans chercher à se venger des gens qui lui faisaient du mal. Perdue dans ses pensées, elle faillit ne pas entendre le digimon du garçon demander ce que c'était des pancakes. Visiblement ce dernier n'avait pas encore eu l'occasion d'en goûter, ce qui n'échappa aux oreilles de Guilmon qui ricana avant de prendre la parole.

« - Les pancakes ce sont les meilleures chose que l'humain ait pu découvrir ! Fit-il en prenant une patte du loup pour l'amener vers une chaise haute devant le comptoir de la cuisine. Regarde et admire mais je te préviens, c'est moi qui mange le premier ! 
- Enfin, Guilmon ! Dit Ran en prenant un air faussement choqué, ici on sert d'abord les invités et puis les hôtes. C'est la politesse, mon cher.
- Mais…
- Sinon Strabimon, repris Ran à l'adresse du loup digital, les pancakes ce sont des petits cercles de pâte cuite faites d'oeuf, de lait, de sucre et d'un petit peu de citron. On ajoute aussi une poudre qui permet de les faire gonfler lors de la cuisson. Ça se mange chaud ou froid et on peut ajouter du sucre, du sirop ou même du chocolat.
- Et de la glace à la vanille aussi ! Ajouta Guilmon en sortant un gros pot de glace à la vanille de ce qui semblait être le réfrigérateur. Tada ! »

Il posa le pot de vanille sur la table avant de retourner voir Ran qui s'activait aux fourneaux. Concentrée sur ce qu'elle faisait, elle ne s'occupa pas de son invité humain qui était allé s'approcher de Black Agumon. Cette dernière était revenue voir la confection des pancakes mais de dépassa pas l'encadrement de la chambre de Ran justement à cause des étrangers. Son regard émeraude se posa cependant sur Edo qui s'approchait d'elle. L'espace d'un instant, elle recula un peu tandis qu'elle étudiait les faits et gestes de l'humain. Il prit alors la parole à l'adresse du lézard noir pour s'excuser de lui avoir fait peur et se présenta à elle sous le nom d'Edo. Une fois cela fait, il pointa le loup gris et expliqua à Black Agumon qu'il se nommait Strabimon et que tout comme son ami, les deux ne mangeaient pas de digimon mais plutôt des baies et des pancakes.

« - Moi Black Agumon. Blacky pour court. Répondit Black Agumon à l'humain. Toi monde réel comme Ran ? Moi monde digital mais quelqu'un de ton monde puis cage. Peur. Mais Ran très gentille, bien pour humain comme Edo. »

Oh la maladresse du garçon n'était pas passée inaperçue, surtout pour le petit digimon noir. Comme quoi, même en étant en dessous d'un lit, on pouvait voir ce qu'il se passait dans le salon. En même temps la salle de vie était juste devant la chambre de Ran, aussi le dinosaure noir n'avait rien manquer des échanges et des gestes qui s'étaient produits. Une bonne odeur se fit à présent sentir, quelques pancakes ayant déjà étés cuits.

« - C'est prêt ! S'écria Ran d'un air enjoué tandis qu'elle souriait d'un air satisfait. Vous venez ? »
- Pancakes bon ! Dit Black Agumon à Edo, pointant la montagne de nourriture qui se formait. Vite sinon plus rien. Guilmon bouffeur, Strabimon aussi ? »

Salivant un petit peu, Black prit le pan du vêtement de l'humain comme l'aurait fait un enfant et son regard croisa celui du visiteur de la jeune fille, plein d'envie. Puis, attirée par l'odeur des pancakes chaud, elle ne résista pas longtemps et couru vers la table à manger. Ran avait déjà disposé les couverts et les assiettes et invita les autres à s'asseoir. Distribuant la nourriture à ses convives, elle prit la parole pour s'adresser à Edo.

« - Tu as fait la connaissance de Blacky ? Fit-elle en regardant son autre digimon avec une certaine douceur. J'aurais pu te la présenter hier mais elle était cachée sous mon lit… D'habitude elle est bien plus craintive que ça mais ça me fait plaisir qu'elle décide elle-même de sortir de sa cachette. Du sucre ou autre chose ?»

Elle avait prit le sachet de sucre pour en mettre elle-même sur ses crêpes mais elle s'était ravisée pour le proposer à ses invités. Guilmon et Blacky, eux, mangeaient déjà sans prendre la peine de mâcher leur nourriture et en mettait un peu partout autour d'eux.

« - Tu as une idée de la manière à adopter pour que l'on puisse aller dans le digimonde ? Demanda alors la jeune fille à Edo, son visage prenant un air étonnement sérieux. J'y ai mis une fois les pieds mais je n'ai jamais réussi à y retourner… Blacky non plus d'ailleurs. Par contre elle a été recueillie par une organisation étrange qui aurait découvert un passage vers le digimonde. Tu en aurais entendu parler ? »

Ne sait-on jamais. Même si le garçon et son digimon avaient dit ne pas être des élus, cela ne voulait pas dire qu'ils n'avaient jamais entendu parler de la Data Squad. Ran aurait pu avoir quelques renseignements sur cette fameuse organisation, cependant elle s'était retrouvée avec des informations sur les Demons Lords lorsqu'elle avait rencontré Thomas, Ondine et son frère. Aurait-elle plus de chances avec celui avec qui elle partageait son petit-déjeuné ? Elle allait vite être fixée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Sam 3 Mar 2018 - 21:40
Que cet irritant lézard rouge l'ait pris par le bras ne plaisait guère à Strabimon qui retint à grand mal son déplaisir et ne laissa sortir qu'un gémissement à peine audible. Il se laissa mener jusqu'à une de ces chaises inutilement grandes qui faisaient face à un bloc inutilement grand, dont la fonction semblait être de préparer de la nourriture, et y prit place. Des explications de Guilmon et Ran sur ce qu'étaient les pancakes il ne retint que le fait qu'ils étaient mangeables, bons et qu'on pouvait changer leur goût mais parmi les ingrédients seuls les œufs lui évoquèrent quoique ce soit. Le loup avait eu pour habitude de manger les plats que lui préparait Penguinmon sans broncher, et lorsqu'il en avait marre des légumes il s'absentait quelques jours dans la forêt pour y vivre de viande et de baies.  Là, tout ce qu'il voyait entrer dans la composition de ce met c'était des œufs, de la neige liquide, de la poudre (semblable à celle dont ils s'étaient servis pour faire pousser de la viande), et une grosse baie jaune dont l'odeur lui irritait fortement les naseaux.  Il s'attendait presque à ce qu'un arbre à œufs surgisse de ce mélange improbable mais non. Comme leur hôte le lui avait expliqué ça ne faisait qu'une bête pâte qui se solidifiait en cuisant et adoptait la forme de la plaque en métal sur laquelle elle était cuite. Strabimon leva la tête et huma l'air. Il ne reconnaissait plus l'odeur des ingrédients, à part peut-être celle des œufs, et même celle immonde de la baie jaune s'était évanouie. Le résultat avait une fragrance plutôt appétissante, mais un détail le dérangeait tout de même.

- Ces œufs ... Ce sont des œufs d'humains ? demanda t-il naïvement.

La question aurait probablement fait tiquer son ami si celui-ci y avait prêté attention, mais il était accaparé par le petit dinosaure noir auquel il parlait. Edo était très heureux que celui-ci lui ait répondu au lieu d'aller se cacher comme son apparente timidité aurait pu laisser présager. Mais la question qui lui fut adressée peint un air triste sur le visage du garçon. Le monde réel hein ? Il lui semblait, oui, mais le monde qu'il avait connu ne lui semblait plus tellement réel justement. Il y avait comme une dissonance avec le sentiment de réalité que lui renvoyaient ses souvenirs d'antan avec ceux du temps écoulé depuis qu'il avait rencontré Strabimon. Sans desserrer les dents il hocha positivement la tête et se focalisa sur les paroles de Blacky pour ne pas déprimer. L'idée que des gens aient pu mettre cet adorable digimon en cage n'améliora pas son humeur mais son visage se radoucit à la mention de leur hôte.

- Oui elle est très gentille. Et j'ai eu bien de la chance qu'elle nous trouve. ajouta t-il, inconscient de ce que Black Agumon pouvait bien vouloir dire.

En parlant du loup, celui figuratif et non digital, Ran les appela à table. Son sourire laissait à penser qu'elle était fière de ce qu'elle allait leur servir et l'engouement que ça avait provoqué chez Blacky aurait pu contaminer Edo si celui-ci n'avait pas déjà été en train de s'émerveiller de l'adorabilité du Digimon. Il se redressa et emboita le pas du dinosaure. Avec Strabimon qui y avait pris place juste avant lui la scène lui évoqua une blague qui aurait commencé de la manière suivante : Deux humains, deux dinosaures et un loup entrent dans un bar. Il se promit d'y trouver une suite puis s'assit à côté de son ami et contempla Ran pendant qu'elle les servait. Effectivement la jeune femme était belle, gentille et, vu l'odeur qui emplissait la salle, elle cuisinait bien. Il se sentait un peu honteux que lui et Strabimon reçoivent d'aide de sa part, ils se devraient de la rembourser au centuple avant que leurs chemins se séparent. Cette promesse, exprimée intérieurement, vint se placer en haut de ses priorités. Lorsqu'elle s'adressa à lui Edo, bien décidé à ne pas s'embarrasser à nouveau, prit une inspiration avant de répondre.

- Effectivement. Il est très ... mignon ... ce qu'il allait ajouter resta en suspend.

Le jeune homme gémit avant d'enfouir à nouveau son visage dans ses mains. N'ayant jamais questionné le genre des digimons qu'il avait rencontré jusque là il avait bêtement supposé qu'ils étaient tous asexués et les considérait par défaut comme des mâles. Il n'avait jamais envisagé qu'un digimon puisse être femelle, d'autant plus un mini-tyrannosaure. Le désespoir de son ami échappa totalement à Strabimon qui n'avait d'yeux que pour le fameux pancake qui se trouvait dans son assiette. Il était étonné qu'une odeur aussi vive puisse émaner d'un plat aussi fin et dont l'apparence était aussi simple. Le loup releva la tête pour regarder Ran et refuser le sucre d'un hochement de tête poli. Il tenait à faire l'expérience de ce met dans toute sa simplicité et sa pureté actuelle. Il prit un pancake entre ses mains. Il pouvait sentir la douce chaleur et l’arôme de sa proie. Le monde ne lui paraissait plus être que lui et cet engeance miraculée des œufs, de l'horrible baie et de la poudre. Il prit une bouchée raisonnable et ce fut comme si le temps s'était arrêté. Ses crocs n'avaient eu aucune difficulté à sectionner une partie du pancake dont la délicieuse et douce saveur sucrée lui emplissait la gueule, apportant avec elle la confortable chaleur d'un repas tout juste sorti du feu  et qui avait eu juste le temps parfait pour reposer. Alors que cette bouchée faisait son chemin à travers sa gorge le loup s'imaginait en train d'assister au couronnement de son estomac par une déesse. Le palais résonnait du bourdonnement de centaines de voix heureuses, des Digitamamon dansaient de manière cérémonieuse et du sucre pleuvait du plafond. Dans son esprit c'était le paradis, dans la réalité par contre il affichait un air béat, la gueule entrouverte après chaque bouchée.
Edo ne releva la tête que lorsque Ran lui parla à nouveau pour lui demander son opinion.


- Une organisation étrange qui aurait découvert un passage ? Il resta pensif quelques secondes. Je n'en ai jamais entendu parler jusqu'à aujourd'hui. Cependant ce ne serait pas insensé que ce soit une organisation gouvernementale ou quelque chose dans ce genre. Si le passage par lequel Strabimon et moi sommes arrivés est impraticable ... Il se tut à nouveau. Peut-être qu'en laissant nos digimons faire du grabuge en ville on pourrait attirer leur attention.

Pendant qu'il pesait le pour et le contre de faire ça Edo piocha dans son assiette et mangea distraitement un pancake. C'était une idée risquée, mais plus que ça, c'était une idée plate, et aussi une idée moelleuse et sucrée. C'était l'idée du siècle, une idée comme il n'en avait pas mangée depuis une éternité. Puis il se rendit compte qu'il n'avait pensé qu'à ce qu'il avait en bouche. C'était le premier repas préparé qu'il avait eu après des semaines de baies et de viande. Il se sentait tellement redevable que son estomac en était noué. Il termina le pancake tant bien que mal et, tout en fuyant son regard, s'adressa à Ran.

- Merci d'avoir pris la peine de cuisiner ça pour nous, c'est très bon.

Strabimon, revenu à ses sens entre-temps, hocha la tête en produisant un grognement approuvant étouffé par le second pancake qu'il engouffrait.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Ran Tokimiya
avatarProfil Féminin Cancer
Chèvre
Nombre de messages : 89
Age : 26
Saison(s) préférée(s) : 1,Savers et TRI !
Personnage(s) préféré(s) : Yamato
Digimon(s) préféré(s) : Dukemon/ Black Wargreymon
Date d'inscription : 30/09/2016

INFOS PERSONNAGE
Nom Personnage: Ran Yuyake
Autres persos: Rina Shinomiya
Inventaire:
Royal Faction
Royal Faction
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Dim 11 Mar 2018 - 12:37

« - Pas vraiment. Répondit Ran en souriant d'un air doucereux lorsque le loup demanda si ce qu'elle avait mit dans la mixture des pancakes étaient des œufs d'humain. Il s'agit d'oeufs de poules. Les humains ne pondent pas ce genre de choses. »

Faire un cours de science n'était pas dans l'optique de la jeune fille qui préférait éviter d'en arriver là. Surtout que c'était déjà assez gênant en y pensant, en parler aurait également de quoi faire passer le temps lentement tellement le sujet pouvait être long. Ce qui coupa la conversation actuelle fut lorsque les pancakes furent cuits, ce qui permit à Ran de relancer un autre sujet qui était quant même plus important ; celui de savoir comment se rendre dans le digimonde. Black Agumon ayant été capturé par une étrange organisation ayant trouvé un passage vers le digimonde, la jeune humaine s'était demandé si les deux autres attablés en avait déjà entendu parler. Guilmon arrêta alors de s’empiffrer et tendit ce qui lui servait d'oreilles afin d'écouter ce qu'il se dirait là dessus. Après tout, il était quant même à la recherche d'un moyen de retrouver sa forme de Royal Knight, peut-être serait)il judicieux qu'il prête attention à la conversation. Si trois des protagonistes étaient en train de se concerter, ce n'était pas le cas de Blacky et Strabimon qui continuait de manger tranquillement. Edo prit la parole d'un air particulièrement sérieux, expliquant que comme personne n'avait entendu parler de cette fameuse organisation, il était tout à fait possible que cette dernier soit gérée par le gouvernement. Si la demoiselle allait répondre, elle se tut car le garçon la remercia d'avoir pris le temps de faire à manger.

« - Oh. Fis la jeune fille en rougissant violemment suite à ce remerciement qui l'a pris au dépourvu. Ce...Ce n'est rien ! N'importe qui l'aurait fait...N...Non ? »

Du moins dans sa tête tout le monde aurait fait quelque chose si jamais il rencontrait quelqu'un dans le besoin ? Enfin bref...Ran, qui avait déjà fini de manger – ce genre de choses lui coupait l'appétit à vrai dire – avait croisé les bras et pris son menton entre ses doigts graciles, réfléchissant à la situation. Elle avait déjà rencontrer d'autres personnes accompagnées de digimons, si le passage était vraiment caché aux yeux de la population, certains enfants n'auraient pas une créature auprès d'eux sauf si ils avaient une tâche ou quelque chose dans ce genre là.

« - Je ne pense pas que cela soit une organisation gouvernementale… fit Ran en réfléchissant. J'ai rencontré  d'autres personnes comme nous avec des digimons et ils semblaient connaître la Data Squad… Je doute que les enfants puissent faire partie du gouvernement, si ? »

Un léger sourire étira les lèvres de la jeune fille. Imaginer que des gamins puisse faire partie de quelque chose si important était tout bonnement impossible et dans une certaine mesure, assez amusant.

« - Ran, il y avait ce gars avec le digimon qui a une flamme sur la queue qui avait parlé d'une certaine ''Data Squad''. Intervient alors Guilmon en finissant d'avaler une bouchée de son pancake. On devrait peut-être essayer de le rencontrer encore une fois ?
- Mais il nous a donné des informations sur les Demon lords mais pas sur cette organisation… Je ne voudrait pas lui téléphoner pour ne rien apprendre de plus... répondis simplement Ran en fronçant les sourcils d'un air sceptique. Dis, Edo… Elle tourna la tête vers se dernier afin de s'adresser à lui. Tu ne te souviens pas de l'endroit où tu étais lorsque tu t'es retrouvé ici ? On ne sait jamais,  qu'un portail digital se trouve là-bas ?
- Blacky se souvenir quelque chose ! Fit alors Black Agumon en prenant la parole pour la première fois à propos de la Data Squad. Être dans cage longtemps mais réussir à partir. Beaucoup de couloirs. Perdue jusqu'à lumière du jour. Grand bâtiment près de longue étendue de verdure. Endroit avec pleins d'humains où Ran et Guilmon trouver moi.»

Ran et son partenaire restèrent un moment interdit. En effet, c'était la première fois que le petit dinosaure noir décrivait l'endroit dans lequel ce dernier avait été retenue captive. Quant à ce fameux endroit, cela ne pouvait être qu'aux abords du parc. Le visage de la jeune fille s'illumina alors avant qu'elle se lève afin de débarrasser la table en vitesse.

« - Cela ne peut être que le parc ! Fit la demoiselle joyeusement, Cela ne coûte rien d'aller voir là-bas ! »

La jeune humaine prit alors le bras d'Edo pour l'obliger à se lever, tandis que Guilmon venait de faire de même. Le dinosaure sauta sur le dos du plus grand et tout deux coururent ensemble vers la porte d'entrée de l'appartement, prêt à rechercher le fameux bâtiment que le groupe recherchait à présent. Une chose était sûre, c'est qu'ils avaient enfin une piste à exploiter !

Arrow Parc ! (si tu es d'accord)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edo
avatarProfil Masculin Bélier
Chien
Nombre de messages : 1403
Age : 24
Saison(s) préférée(s) : ¤ Digimon Adventure ¤
Personnage(s) préféré(s) : ¤ Yamato, Shou, Touma ¤
Digimon(s) préféré(s) : ¤ Strabimon, Magnamon X, NEO ¤
Date d'inscription : 31/07/2008
Baka Kaiser
Baka Kaiser
MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    Sam 24 Mar 2018 - 21:21
L'amusement que l'idée d'une organisation gouvernementale faisant appel à des enfants suscitait chez son interlocutrice laissa Edo coi. Certes ils n'allaient pas être "employés" tel quel mais les binomes formés par les humains et leurs digimons valaient certainement plus aux yeux d'une organisation faisant des recherches sur l'autre monde que les standard moraux de la société. D'ailleurs historiquement l'humanité n'avait jamais eu besoin d'un autre monde ou de puissantes créatures amicales pour instrumentaliser immoralement les faibles mais le jeune homme n'avait nullement envie de se lancer dans un laïus sur ce sujet. S'ils trouvaient cette fameuse Data Squad ils auraient tôt fait d'être fixés et dans le cas contraire ils pourraient toujours trouver un passage ailleurs. Lorsque Guilmon et Ran évoquèrent leur possibilité de contact avec la personne qui leur avait évoqué l'existence de ce groupe une idée germa dans l'esprit du jeune homme. Celle que peut-être, si rien d'autre ne fonctionnait, ils pourraient le rencontrer et se servir de la différence de puissance entre leurs trois digimons réunis et le sien pour l'intimider. Mais cela ne servirait à rien si ce contact ne faisait pas partie intégrante du groupe. Et puis Ran était une personne gentille, ce genre d'écart moraux dans un but somme toute égoïste lui déplairait certainement. Il s'apprêtait à répondre à leur hôte lorsque Blacky leur raconta ses souvenirs du lieu où elle était retenue.

- Wowowowowow deux secondes !
s'exclama Strabimon. Deux secondes ! On peut pas simplement aller sonner à leur porte et leur demander si par hasard ils auraient un portail qu'on peut utiliser. Et en quel honneur ? Celui de notre connaissance commune, le digimon qu'ils avaient capturé et qui s'est échappé ? Autant leur demander de la remettre en cage ! Et nous aussi par la même occasion !

- C'est pas comme si on avait un meilleur plan tu sais ... Et puis si Blacky a réussi à s'échapper ils devraient être assez incompétents pour qu'on puisse rentrer, hasarda son compagnon.

Le loup poussa un gémissement aux allures d'un "ça recommence" et se leva. C'était encore une idée foireuse, et ils allaient se mettre dans un pétrin pas possible alors qu'ils venaient déjà d'en surmonter un. Mais ils étaient redevable à ces trois là et Penguinmon lui avait appris à toujours payer ses dettes. Après ça fini, pas d'intérêts et chacun de son côté. Quoique convaincre son ami de faire faux bond à leurs compagnons serait probablement compliqué.
De son côté Edo résista à la poigne de Ran le temps de finir le pancake dans son assiette puis se laissa entrainer. Dans d'autres circonstances il aurait réfléchi un peu plus et , comme Strabimon, pensé que c'était une idée téméraire. Qu'il aurait fallu au moins déguiser leurs digimons avant se s'approcher des lieux où Black Agumon avait été retenue prisonnière. Mais la proximité de la jeune femme avait court-circuité ses pensées et, gêné, il ne put que se lever en titubant pour emboîter le pas à la joyeuse troupe.

_________________

Spoiler:
 

.:: Join Smile Smile Love Forever ( ゚ヮ゚) ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communaute-digimon.discutforum.com/t2344-edo-et-strabimon
Contenu sponsorisé
Profil

MessageSujet: Re: Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]    
Revenir en haut Aller en bas
 

Cela ne s’arrêta jamais ! [PV Edo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Prémacher pour bébé?
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Jamais trop tard pour bien faire
» quand arrêter la sieste?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Digimon :: ZONE RPG :: RPG -- Monde Réel :: Les Habitations-